Comment soutenir les entreprises à la Réunion : le chèque numérique

Soutenons les entreprise en 2021

Le Chèque Numérique version 2021 est un dispositif régional financé par le FEDER au titre du volet REACT UE au sein du Programme Opérationnel FEDER 2014-2020, qui vise à favoriser la réparation des dommages à la suite de la crise engendrée par la pandémie de COVID-19 et ses conséquences et préparer une reprise écologique, numérique et résiliente de l’économie.

Autrement dit une aide plus que la bienvenue suite au nombreuses pertes économique que certaines entreprises on subit. En effet le manque d’affluence et ces règles et gestes barrières non pas faciliter le travail de ces entreprises comme les restaurateurs et autres boutiques indépendants. 

Suite à ces pertes aussi bien pour les commerçants que pour l’économie de la région et de l’île, la région a donc relancé le mouvement et le dispositif du chèque numérique visant à digitaliser ou re-dynamiser l’activité économique des entreprise.

Mais à qui s’adresse ce genre de dispositif ? Qui en a le droit ou peux t-en faire la demande ? Auprès de qui ? Et surtout à combien s’élève l’aide financière que propose la région ? C’est à toute ces question que le Black Blogueur va y répondre.

A qui s'adresse ce type de dispositif ?

  • Les entreprises au sens communautaire – à l’exception des entreprises du secteur numérique – de moins de 20 salariés (TPE) y compris les entreprises sans salarié, inscrites au Registre du Commerce et des Sociétés ou au Registre des métiers, dont le siège social est domicilié à la Réunion.
    > Pour les entreprises de 0 à 9 salariés, le chiffre d’affaires est inférieur et plafonné à 500 000 euros.
    > Pour les entreprises de 10 à 19 salariés, le chiffre d’affaires est inférieur et plafonné à 1 000 000 d’euros.
  • Les associations de moins de 10 salariés, domiciliées à la Réunion.
  • Les professions libérales non réglementées ou assimilées, domiciliées à la Réunion, dont le chiffre d’affaires est inférieur et plafonné à 500 000 euros.

A quelle hauteur de subvention peut-on prétendre ? Et pour quel type de service ?

Pour les entreprises < 10 salariés : 80 % des dépenses éligibles et 3 200 euros de subvention maximum.

Pour les entreprises de 10 à 19 salariés : 50 % des dépenses éligibles et 2 000 euros de subvention maximum.

Les montants des subventions seront également plafonnés en fonction des typologies d’actions présentées et évaluées à partir des devis reçus :

⇒ Création ou refonte d’un site Internet vitrine : 1200 €
⇒ Création d’un site marchand : 2000 €
⇒ Chat Bot : 2000 €
⇒ Développement d’application mobile : 2000 €
⇒ Prestation de développement de la présence sur les réseaux sociaux (community management) : 1000 €
⇒ Accompagnement à la définition de la stratégie digitale : 500 €
⇒ Accompagnement à la digitalisation de contenus (crédits photos, web design, logo-charte graphique, …) : 2000 €
⇒ Prestations de sécurité (audits de sécurité, sécurisation des sites internet, sécurisation de données,…) : 1000 €
⇒ Abonnement à une « marketplace » : 1000 €

Quel est le processus de demande ?

Récuperer les informations auprès de la région

En effet pour en faire la demande il vous faudra passer par la région et y retirer les différentes fiches d’information afin de constituer un dossier complet. Bien évidement nous vous donnons le lien ci-dessous pour y aller.

Constituer le dossier

Pour constituer le dossier il vous faudra les informations de votre entreprise. Le SIRET , le SIREN, le code NAF, l’adresse postale etc… Mais il vous faudra expliquer votre projet, c’est à dire, le pourquoi vous voulez faire appel au chèque numérique. Expliquer le but de votre démarche et les pertes subit suite à la crise sanitaire et le manque d’affluence et de vente.

À la suite de cela dans votre dossier il vous faudra deux devis, de deux structures différentes qui réaliseront les travaux dont vous juger nécessaire pour relancer votre activité économique.

Ces devis doivent contenir les différentes solutions qui seront réalisées durant la durée des travaux.

Le prestataire que vous aurez choisi devra également fournir une fiche signalétique figurant les informations de l’entreprise et l’activité de l’entreprise.

Petite nouveauté, les prestataires de services doivent maintenant s’engager à la réalisation des travaux auprès de leurs clients et de la région dans le cadre de ce dispositif. Mais aussi souligner l’information de cette aide dans les mentions légales dans le cadre de la réalisation de site vitre ou e-commerce.

Envoie du dossier

La démarche est TOTALEMENT dématérialisée. C’est à dire que tout se passe par internet. Aussi plus besoins de se présenter à un bureau quelconque. 

Attribution du dossier

A la réception du dossier, un conseillé vous est attribué pour l’ensemble de la durée de gestion mais aussi durant les travaux. Inutile de demander un changement de conseillé. De même la validation du dossier vous sera envoyé dès lors réception des calculs proposé aux instances du Conseil Régional.

Vaiidation du dossier

Dès que vous avez le GO de la Région vous pourrez commencer les travaux avec votre prestataire.

Pour déclencher le processus de remboursement, l’ensemble des actions du devis initial devront être réalisées et visible. De ce fait les mentions légales devront être renseigné. À la suite de ça, le processus de remboursement peut prendre minimum deux semaine voir trois semaines.

Conclusion

Cette aide permettra aux commerçant, artisant, entreprise de sortir un peu la tête de l’eau suite au bilan difficile subit durant ces temps de confinement, de couvre feu ou de restrictions d’affluence.

Partager cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Consulter nos
services

Consulter nos prestations, services et nos solutions pour votre entreprise